Rethinking UX: L’ancien site de l’iMAL

En tant de Web Designers, il est important de savoir fournir un service de manière efficace et intuitive. En voici un bon exemple, le site de l’iMAL de 2019 — heureusement corrigé dans l’édition de 2020 — ou une personne non affiliée essaie d’exécuter une tâche simple sur leur site.

Une utilisatrice essayant de faire une tâche simple sur l’ancien site de l’iMAL

La personne de test avait, dans le cadre de cet exercice, reçu un simple scénario. Se rendre au Fablab de l’iMAL pour utiliser leur matériel. Elle devait organiser sa journée et trouver les renseignements nécessaire pour y parvenir. Où se rendre, comment, quand et à quel prix.

Après deux minutes de recherches, la personne trouve l’adresse et un lien qui la redirige vers Google Maps — un service Google de repérage géographique où l’on peut organiser ses voyages. Un seul problème: cette personne ne parle pas couramment anglais. C’est pour cela que le site est en français, elle avait cliqué sur l’option “FR” en haut à droite de la première page. Malgré cela, la page Google Maps est en anglais, langue qui n’est pas celle du site au moment de la redirection.

Bien qu’elle ait réussi à trouver, non sans difficulté, la distance et le temps de trajet, elle n’a cependant pas pu trouver le coût du trajet à l’aide des options qui lui ont été proposé sur le site, et a usée de ses propres ressources pour y parvenir.

Elle a réussi à récupérer la plupart des informations qui lui ont été demandé, excepté le coût du voyage et a pu planifier sa journée, mais les endroits où elle les a trouvé n’est pas intuitif, et le reste, elle a dû utiliser des ressources externes pour les trouver.

Quelques autres observations supplémentaires: Quand on clique sur l’onglet “Lieu”, il y a le descriptif du bâtiment, mais pas son adresse. Pour ce faire, il faut aller sur la section “Contact”, ce qui n’est pas le premier endroit où l’on chercherait cette information.

Il est également très facile de rater les horaires d’ouvertures, qui, bien qu’ils soient au bon endroit, ne sont pas mis en valeur sur leur page.

Le menu sur la droite de la page du FabLab ne laisse pas apparaître assez de mots pour savoir de quoi il en retourne.

Si on maintient le clic sur une option des menus déroulant, il est possible d’apercevoir la flèche qui montre qu’il y a encore d’autres options, ce qui peut rendre un utilisateur attentif confus. Y’avait-il quelque chose d’autre, ou n’y avait-il vraiment rien?

Les articles de certaines pages sont rédigées entièrement en anglais, même si la langue choisie est le français. Cela est un facteur dissuasif important pour les non-anglophones.

Savoir se repérer dans un site est un notion primordiale. Un simple échec sur le mapping d’un site est un raison plus que suffisante pour qu’un utilisateur n’y revienne pas. Le site de l’iMAL tel qu’il fut en 2019 ne parvient pas à guider intuitivement ses utilisateurs. L’utilisatrice test m’a informé qu’elle partageait cet avis.

Un simple étudiant en Web Design.

Un simple étudiant en Web Design.